Quelques nouvelles !

Bonjour !

Voilà déjà un moment que je ne suis pas revenu par ici et j’ai presque l’impression que cela fait bien plus d’un mois que j’ai posté la dernière fois ! Il s’est passé plein de choses, mais ce serait difficile de les raconter puisqu’elles ont plus rapport à mon monde intérieur qu’à celui extérieur. Les changements se sont faits en moi et j’ai eu besoin de temps pour m’ajuster à tout ce qui se présentait dans ma vie. Je ne vais donc pas m’étendre sur ce point. Cette longue pause m’a permis de mettre de l’ordre dans mon monde intérieur pour retrouver la paix et l’anxiété va tout doucement reprendre la place que je lui avais donné l’année dernière. Pour me laisser avancer comme je le souhaite !

Toujours est-il que si j’ai fait une pause réseaux sociaux et blog, je n’ai pas plus écrit sur mon roman depuis la dernière fois. Et maintenant que j’ai remis de l’ordre dans mes idées, je pense reprendre très bientôt l’écriture. Par contre, je dois le dire, le challenge Journal d’Écriture va être mis de côté ! S’il m’a été nécessaire pour pouvoir passer au-delà de bon nombre de chapitres difficiles à écrire, ce mode d’écriture ne convient pas à ce que je désire pour ma vie en ce moment. Je commence à comprendre que je ne suis ni une personne qui a besoin de se forcer, pas plus qu’une personne qui a seulement besoin de temps. Je suis les deux, dépendamment de la période que je traverse. Parfois, j’ai besoin d’un petit coup de pouce et, dans ce cas, je reprendrais avec plaisir quelques partages quotidiens de ma progression. Mais souvent, comme en ce moment, quand je suis bien plus dans l’introversion que dans le partage, j’ai besoin d’espace pour pouvoir me sentir libre.

Je ne sais donc pas quand je vais reprendre l’écriture de La Voix d’Origine, car j’ai encore besoin de m’ajuster à quelques petites choses, mais l’envie de revenir à cette histoire commence à émerger de nouveau derrière les peurs. Des peurs que je laisse petit à petit derrière moi. Comme si les derniers voiles se soulevaient pour me permettre de voir la lumière de mes histoires, loin de mes limites personnelles.

Je pensais donc vous laisser un petit mot, pour vous donner des nouvelles et ouvrir une nouvelle porte, même si je ne me sens pas particulièrement bavarde en ce moment et que je ne vais pas vous livrer un de mes articles à rallonges ! Du côté des portraits d’âme, la reprise s’est déjà faite en douceur et je pense que je vais pouvoir libérer les derniers nœuds à travers des aquarelles plus personnelles. Je ne me donne pas d’objectifs, puisque c’est comme si je sortais d’un long rêve, épais et lourd à traverser. Je vais laisser la routine s’installer d’elle-même, sans décider de ce qu’elle devrait être et puis voir ce que la vie a à me proposer !

Je vous souhaite une merveilleuse semaine et je vous retrouve très bientôt ! 💛

Caroline

Journal d’écriture | LVO #14 – 16

Bannière

De retour trois jours plus tard, je ne peux pas dire que je n’ai pas écrit. Ce qui en soi est plutôt une bonne chose. Je ne trouvais tout simplement pas quoi dire à propos de ces deux derniers jours, car même si j’ai écrit, ce n’est pas allé plus loin que quelques paragraphes.

En manque d’inspiration et sujette à un petit retour de l’anxiété, j’ai voulu ralentir le rythme et surtout ne pas me forcer. Mais cependant, je voulais me donner une chance de me surprendre en essayant un peu tous les jours et je souhaitais surtout ne pas m’en vouloir d’avoir écrit si peu. Et ce, même si je n’étais pas satisfaite ce que j’avais fait.

Soit ! Deux jours sont passés et une nouvelle journée a commencé. Une nouvelle journée qui me fait dire que, si je souhaite toujours avancer sur mon roman et travailler un peu dessus tous les jours, je devrais peut-être oublier mon idéal de mots pour un temps. Il faut dire que j’ai constamment en tête les 3000 mots idéals et tout ce qui se trouve en-dessous me laisse sans arrêt un arrière-goût de déception. Je sais, pour avoir suffisamment lu à ce sujet, qu’il est préférable de se donner des objectifs réalisables. Cet objectif, je peux l’atteindre, je n’ai aucun doute là-dessus. Je l’ai déjà fait, même certains jours où j’avais l’impression de ne pas y arriver. Mais la différence avec les premiers jours de reprise du Journal, c’est que je me suis laissée envahir par tout un tas de pensées parasites, provoquant sans nul doute le retour de mon anxiété. La situation est donc différente, car il ne s’agit plus d’aller au-delà de ses peurs, mais de pouvoir prendre soin de soi dans un moment où le stress est envahissant et parfois paralysant.

Je souhaite toujours avancer, mais je vais certainement prendre plus mon temps et oublier mon objectif de mots. J’ai regardé une vidéo juste avant de me lancer dans l’écriture qui traitait justement du stress et les petites clés que le conférencier a données m’ont permis de me reconnecter à l’essentiel. Ça m’a permis d’écrire un peu plus aujourd’hui, même si le stress est présent. À l’avenir, je pense peut-être écrire un article au sujet de l’anxiété et de l’écriture, parce que je ne suis certainement pas la seule et que si j’ai l’air de patiner dans la semoule, j’ai quand même beaucoup appris ces dernières années. Il suffit de retrouver un état intérieur plus calme avant de reprendre son sac à dos plus lourd !

Je suis tout de même fière d’avoir réussi à écrire ces trois derniers jours et je vais continuer d’avancer en douceur, pour moi et pour mon roman que je souhaite terminer, mais tout en me respectant avec mon anxiété. C’est pourquoi il m’arrivera sûrement de ne pas publier un post tous les jours, pour en assembler quelques uns comme aujourd’hui et éviter un stress supplémentaire.

Allons-y en douceur ! 💛

 

Nombre de mots écrits : 366 – 219 – 903

Chapitre(s) en cours : Des hommes

 

Caroline


Photos : 1 sur Unsplash