Bonjour !

Aujourd’hui je reviens avec la catégorie Inspiration, ce qui me semble assez ironique car je n’ai pas eu assez d’inspiration pour vous écrire un article ! Ce poème me tourne autour depuis plusieurs années au point qu’il m’a inspiré une phrase très importante dans La Voix d’Origine. Elle est le point d’ancrage de ce monde, comme une clé vers toutes les possibilités de cet univers. Je ne me souviens plus quand j’ai découvert ce poème, mais une chose est sûre, je ne suis pas prête de l’oublier. C’est aussi ce pourquoi je vous le partage aujourd’hui.


Tout n’est peut-être pas perdu
Puisqu’il nous reste au fond de l’être
Plus de richesses et de gloire
Qu’aucun vainqueur n’en peut atteindre;

Plus de tendresse au fond du cœur
Que tous les canons ne peuvent de haine
Et plus d’allégresse pour l’ascension
Que le plus haut pic n’en pourra lasser

Peut-être que rien n’est perdu
Puisqu’il nous reste ce regard
Qui contemple au-delà du siècle
L’image d’un autre univers.

Rien n’est perdu puisqu’il suffit
Qu’un seul de nous dans la tourmente
Reste pareil à ce qu’il fut
Pour sauver tout l’espoir du monde.

Tout n’est peut-être pas perdu,

de René Arcos (1919)

Enregistrer

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.