Je viens tout juste de terminer une session d’écriture et je souhaitais vous partager le magnifique moment que je viens de vivre. Pour en avoir parlé dernièrement dans l’article Le premier jet, on sait qu’écrire peut parfois être dur. On doit sans cesse dépasser nos doutes et nos peurs pour terminer nos histoires. Mais parfois, il y a des moments de grâce qui, en plus d’être uniques, en plus de nous faire vivre une émotion sans pareille, nous donnent encore plus envie de croire en ce que l’on fait.

Aujourd’hui, j’aimerais vous partager un moment que j’ai déjà mentionné une fois dans mon article Ce que j’aime le plus lors de l’écriture. Et ce moment en particulier, c’est quand un personnage prend pleinement sa place et se révèle de lui-même. Le personnage dont il est question n’avait pas une immense place dans mon roman. Pour moi, c’était une personne discrète, qui parlait peu et qui serait toujours en retrait, un personne qui aurait une place à cause de sa relation avec le personnage principal, mais qui n’aurait pas un rôle déterminant dans l’histoire.

Et pourtant, tout ce qu’on peut planifier avant l’écriture est loin d’être définitif. Ce que l’on pense de nos personnages ne nous montre pas ce qu’ils vont réellement devenir en se matérialisant sur le papier. Et c’est ce qui est arrivé pour cette femme qui en apparence n’avait pas d’importance, mais se met à me montrer toute sa grandeur, toute son essence et son potentiel en quelques phrases. D’un simple thé pris entre deux personnages s’est révélée une femme au cœur incroyable, qui a peut-être des faiblesses, mais qui est forte par sa présence. En quelques mots, elle a réussi à révéler toute sa bienveillance et me toucher au cœur, me montrer que même si elle n’est pas importante pour l’histoire, elle le sera pour ce personnage et que je ne peux rien faire d’autre que lui laisser la place.

Je sais que les mots que l’on écrit viennent de nous, mais ceux-ci, venaient d’elle. Et j’en aime d’autant plus mon histoire, j’en aime d’autant plus mes personnages et ça me donne le courage de terminer ce premier jet pour découvrir d’autres surprises. Oui, écrire ça peut être dur, mais parfois c’est tellement magique que tous ces moments valent le dépassement de soi.

Finalement, ce personnage a gagné sa place par la force de son cœur et, pour être honnête, ça me fait du mal de savoir quel sort je lui ai réservé. On n’a pas toujours le choix, mais au moins je sais que quelque chose de plus grand ressortira de cette relation et je suis reconnaissante d’avoir pu vivre cet instant unique qui restera gravé dans ma mémoire.

Bannière Caroline Dubois

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.