Bannière

Encore une journée de passée et je dois le dire, si je n’avais pas reçu de la visite l’après-midi, j’aurais très bien pu reprendre et allez plus loin ! Changer de chapitre fait toujours du bien, car même si l’on suit l’histoire, on reste enthousiasmé par notre progression. C’est aussi un moyen de découvrir de nouvelles choses et de voir comment mon histoire va évoluer.

Il faut dire que si je connais cette histoire par cœur, elle arrive à me surprendre pendant l’écriture. De nombreuses choses se mettent en place sans avoir été pensées auparavant et apportent quelque chose de plus à mon roman.

Ce qui a été le plus agréable à travailler dans ce chapitre, c’est le côté des « méchants ». Je dis cela, mais dans la version précédente, mes méchants étaient vraiment mauvais. Il y a avait bien une raison à leur quête, petite, que l’on n’apprenait qu’à la toute fin du roman et qui pouvait nous faire regarder ces gens d’un autre œil. Mais je dois l’avouer, mon roman était très manichéen à l’époque. Je l’ai d’abord écrit avec les modèles que j’avais autour de moi, avant de découvrir autre chose et d’agrandir les limites de ma Fantasy.

Dans cette nouvelle version de La Voix d’Origine, les rôles sont bien plus nuancés, même si les antagonistes font un peu froids dans le dos quand même. J’ai pu aborder un peu plus leur présence dans le monde d’Elasia dans ce chapitre et c’est quelque chose que je ne regrette pas du tout d’avoir ajouté ! Ça ne change rien à l’histoire en elle-même, car les conséquences sont les mêmes. Il n’y a rien que la cause qui change, mais ça fait beaucoup de différence ! Ça apporte plus de profondeur, ça me permet d’explorer des facettes de la personnalités d’Aïa qui elle aussi est plus nuancée.

Je vais pouvoir explorer cela encore un peu plus demain. J’espère pouvoir terminer mon septième chapitre, même si je ne m’engage pas. Le challenge se suffit à lui-même ! ^^ Mais voilà une bonne écriture qui fait du bien, une progression lente, mais stable et les choses prennent de l’ampleur, me donnant encore plus envie d’aborder les futurs chapitres. J’ai hâte ! 😀

 

Nombre de mots écrits : 2377

Chapitre(s) en cours : À travers la brume

 

Caroline


Photos : 1 sur Unsplash

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.