Bannière

Me voilà de retour après un week-end bien chargé !

Pour passer rapidement sur ces deux derniers jours, je n’ai écrit qu’une seule fois sur deux pour arriver à un petit 1096 mots. Encore une fois, c’est toujours mieux que rien et j’ai pu me concentrer sur d’autres projets à côté, ce qui m’enlève un peu de pression à présent. Parfois, quand on a quelque chose en tête et que ça traine, ça peut gêner nos projets en cours. Donc, maintenant que ces petites choses sont faites et que mon esprit ne sera plus distrait par elles, j’ai pu revenir à l’écriture de La Voix d’Origine aujourd’hui !

Je dois avouer qu’hier soir j’avais un peu peur de cette reprise, ne sachant pas comment ça allait se passer. Je me suis obligée à lâcher-prise, parce qu’on ne peut pas anticiper son humeur du lendemain. Et finalement, je suis contente de ma journée. J’ai pu avancer sur une scène importante que j’avais du mal à aborder. C’était plus facile que je ne l’aurais pensé. Malgré tout, j’ai dû passer sur certaines phrases qui me donnaient de l’urticaire. J’en ai écrites un paquet aujourd’hui et je crois qu’il va y avoir beaucoup de changement à la réécriture. Mais ce n’est pas grave, l’essentiel étant encore et toujours d’avancer, de créer une base pour pouvoir la retravailler. Car on ne peut retravailler une page blanche !

Le chapitre Un air de famille est donc terminé, même s’il est un peu court à mon goût. Je préfère passer au suivant plutôt que de le charger « juste pour dire ». Le prochain chapitre me pose déjà problème puisqu’il a l’air un peu vide. Même s’il ne se passe grand chose avant la fin, il est tout de même important pour l’histoire. Je ne sais pas encore ce que je vais écrire, mais je vais essayer d’y réfléchir ce soir ou bien alors de me laisser guider par mon intuition, ce qui ne serait pas plus mal !

En tout cas, je suis à trois chapitres de la fin de la première partie et malgré mes quelques journées d’absence, de changement de routine et de manque de motivation, j’ai tout de même bien plus progressé que ces derniers mois. On ne lâche rien !

 

Nombre de mots écrits : 2570

Chapitre(s) en cours : Un aire de famille

 

Caroline


Photos : 1 sur Unsplash

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.