Bloganniversaire | 4 ans

Bonjour !

Je dois avouer que si WordPress ne m’avait pas prévenu, j’aurais probablement oublié l’anniversaire de mon blog ! Il faut dire que, comme bien souvent, je crée quelque chose et ne le mets en ligne que quelques semaines, voire quelques mois plus tard. Je ne suis même pas certaine de m’être souvenue un jour que je l’avais créé en janvier ! Pourtant, je souhaitais partager avec vous cette étape qui signifie beaucoup pour moi et saisir l’occasion pour faire une petite rétrospective !

4 ans. C’est à la fois très peu temps et tellement d’expériences dans une vie. Ce qui est sûr, c’est que je n’aurais certainement pas deviné ce que deviendrait mon blog quelques années plus tard. Il faut dire que j’ai toujours eu la mauvaise habitude de créer des blogs sans les mener très loin. Je ne compte plus le nombre de skyblogs et autres sites que j’ai pu créer et supprimer dans la foulée. C’est à se demander pourquoi celui-là a tenu sur la longueur ! Toujours est-il que je ne pensais certainement pas m’investir autant, tenir tant d’années et développer quelque chose qui me tienne tant à cœur !

marisa-morton-545165-unsplash(1)

Je me souviens encore des premiers posts dans lesquels je vous partageais timidement mon premier livre : Pandore. Timidement, car à l’époque, je n’écrivais pas des articles aussi longs qu’aujourd’hui ! Cela tenait plutôt en deux trois paragraphes. Mais cela ne m’a pas empêché de prendre mes marques et de lancer mes Journées d’écriture partagées. Premier challenge qui m’a permis de me découvrir en tant qu’écrivaine et de terminer l’une des rares versions de La Voix d’Origine. Commencé du 1er juillet 2015 et achevé à la fin de l’été, j’ai passé mes journées entières à écrire sur mon roman et par la suite sur mon blog pour vous partager ma progression. J’ai repris ce concept deux autres fois avec la réécriture de ce premier jet et le commencement de Lux Æterna.

Le 26 février 2016, j’ai écrit l’article sur les Personnages. Article qui sonnera le début de tant d’autres posts sur l’écriture. Avant cela, je ne faisais que partager mon quotidien d’écrivaine, mais à partir de ce jour, j’ai pu développer mon amour pour cette passion, essayer de mieux la comprendre et partager mes astuces en cas de blocages. Il faudrait à présent quatre paires de mains pour les compter sur les doigts ; déjà 34 articles au compteur et ce n’est pas près de s’arrêter là !

Après cela, il faudra attendre août 2016 pour découvrir le Carnet de Notes – catégorie que j’utilise encore trop peu – dans lequel je partage, à l’image d’un journal, mes sentiments du moment sur mes projets et ma progression. Et il devrait sûrement revenir dans quelques temps puisque cela fait quelques mois que je ne vous ai pas parlé des mes romans !

Ce blog a aussi été l’occasion de vous partager des histoires gratuites. C’est en décembre 2015 que j’ai eu envie de vous offrir des nouvelles, pour vous remercier de vos visites et de votre fidélité ! En très peu de temps, l’histoire des Sans-Royaumes est née. Et ce qui ne devait tenir qu’en une seule nouvelle s’est transformé l’air de rien en une trilogie. Par la suite, Miroir, le reflet des Contes a rejoint le groupe et m’a, comme chacun de mes écrits, permis d’en apprendre plus sur moi et ma façon d’écrire.

camylla-battani-781100-unsplash

En retraçant mes articles au fil des années, je me remarque aussi à quel point mes romans ont évolué. Que ce soit Le Pacte du Magicien qui n’aura de cesse de revenir dans ma vie et de me surprendre ou bien les Enfants de l’Univers, cycle découvert l’année dernière et qui m’a permis de créer un lien entre les histoires qui comptent le plus pour moi, je ne suis plus la fille de 19 ans qui venait partager timidement son Pandore. Et si aujourd’hui, je n’ai pas plus à vous partager que mes histoires gratuites, mes romans ont évolué tout autant que moi. Aujourd’hui, je sais que je regarde mes romans différemment. Je ne me mets plus la pression de devoir réussir ma vie grâce à eux. J’apprécie le temps que je passe avec eux et je les réalise peu à peu, à mon rythme. Mais je prendrais le temps de revenir sur le sujet dans un autre article, pour faire une mise-à-jour !

Toujours est-il que voilà, quatre ans plus tard, l’aquarelle intuitive a rejoint l’écriture et je sais que ce site est loin d’avoir terminé son aventure. Quatre ans plus tard, je ne suis plus la même et ce blog m’a apporté beaucoup d’expériences. Mais plus que tout, ce site m’a permis de m’exprimer lorsque je n’avais pas le courage de le faire autrement que derrière un écran. Ce blog m’a donné une place pour pouvoir partager les choses qui me tiennent le plus à cœur et pour parler de l’écriture, encore et toujours.

Ce blog m’a vu grandir et je crois que fêter aujourd’hui ses quatre ans me fait plus d’effet que je ne l’aurais cru. Je suis fière du chemin parcouru, je suis fière d’avoir osé petit à petit me montrer telle que je suis, enlever les masques et parler de tout ce qui me venait du fond du cœur.

Je souhaiterais aussi en cette occasion vous remercier ! Que vous veniez de découvrir mon site ou bien que vous le connaissiez depuis le début, merci de tout cœur de faire partie de ce petit monde qui est le mien. Notre aventure est loin d’être terminée et pour ceux qui attendent depuis un bout de temps de lire ne serait-ce qu’un de ces romans dont je parle depuis tant d’années, je crois, sans trop m’avancer, que ce moment arrivera bien un jour ! Et qui sait, peut-être que cette année sera la bonne ? 😀

Merci à vous pour votre soutient !

Caroline


Photos : 1 & 2 sur Unsplash

Réouverture du site & présentation !

Bonjour à tous !

Première chose : je vous souhaite une merveilleuse année. Deuxième chose : vous m’avez manqué !

La dernière fois que je suis venue par ici, c’était en novembre pour mettre en pause ce site. Je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà dit dans mon précédent post, l’idée générale est que j’avais besoin de changement. Pour être plus vraie, arrêter de changer de casquette et surtout pour me permettre d’aller au-delà du thème de l’écriture. Et vous l’aurez déjà compris en arrivant sur le tout nouveau site que ce thème n’est nul autre que : l’aquarelle !

Mais puisque j’ai de nombreuses choses à vous dire, procédons dans l’ordre. Tout d’abord, parlons du tout nouveau domaine : leboisdecaroline.fr. Passé l’excitation d’avoir pour la première un site .fr rien qu’à moi (sorte d’accomplissement personnel, voyez-vous…), je peux vous parler du choix de ce nom. Je ne peux pas dire que ce fut bien compliqué. J’avais besoin d’enlever mon nom de famille qui rendait mon site parfois trop formel et me donnait l’impression de tenir une page wikipedia, et je souhaitais malgré tout conserver cette image du bois, qui me correspond plus que vous ne pourriez l’imaginer et qui représente un peu plus encore la femme que je deviens.

Le Bois de Caroline m’offre aussi la possibilité d’avoir comme une « marque » qui regroupe sous sa bannière tous les thèmes de ce blog, soit l’écriture et l’aquarelle, et tout ce que je fais.

rob-wingate-434155-unsplash

Autant le dire tout de suite, je parlerai tout autant d’écriture puisque c’est un sujet qui me passionne (et parce que j’avais bon nombre d’idées d’articles ces deux derniers mois sans pouvoir les publier…). Tandis que l’aquarelle, nouvelle venue, va se dévoiler peu à peu et va également venir secouer la poussière pour faire entrer un peu plus de lumière.

Comme je vous l’avais annoncé dans mon article précédent, la spiritualité va venir se greffer à tout ça. Je ne chercherais plus à me limiter, ni à brider ma parole. Parce que la spiritualité fait partie de ma vie depuis que j’ai dix ans. Et si cela fait quelques années que je suis en totale transparence sur ce que je peux vivre au quotidien (ressentis, réception de messages, énergies, guérison…), je ne m’étais encore jamais « affichée » sur mon blog. Sauf que ça devient de plus en plus difficile de ne pas pouvoir m’exprimer pleinement.

L’aquarelle est venue me donner un coup de pouce pour faire ce pas de plus. J’ai commencé l’aquarelle en début d’année 2018 et quelques mois plus tard, j’ai tenté l’aventure des Portraits d’âme. Prenant ma sœur comme cobaye, j’ai essayé de voir ce que cela donnait si je dessinais et me laisser guider. Quel message allais-je recevoir, quels symboles ? Et si j’avais déjà rencontré sur internet des personnes talentueuses faisant cette activité, je découvrais alors que j’avais la possibilité de le faire également.

john-mark-smith-334689-unsplash

C’est là que mes éclaireuses, des femmes différentes et inspirantes chacune à leur manière, m’ont fait confiance pour réaliser leur Portrait d’âme, me permettant de franchir les limites de ma zone « connue » pour découvrir ce que je devenais au-delà. Et ces portraits sont un merveilleux cadeau dans ma vie, puisque j’ai l’impression de grandir un peu plus à chaque dessin, à chaque rencontre d’âme.

J’ai totalement conscience que cette nouvelle activité, au-delà de sa simple créativité, peut sembler floue pour certains qui ne sont pas du tout dans les domaines que sont la spiritualité et l’art intuitif, mais je ne peux plus faire autrement, il faut que j’en parle !

Pour le reste, l’écriture continuera son petit chemin comme à son habitude. Il y aura de nouveaux articles régulièrement et je reprendrais peut-être même des sujets oubliés comme La Lecture des Écrivains. Quant à l’aquarelle, je ne sais pas encore si elle fera l’objet d’articles, même si c’est fort possible. Pour l’instant, le site reste une simple vitrine pour ceux et celles qui seraient intéressé·es par ce que je propose. Et ce, même si la boutique est encore loin d’être prête et que mes services ne sont disponibles pour le moment que pour les habitants de mon département.

Voilà, il me semble avoir fait le tour ! J’ai l’impression de faire un saut dans le vide et en même temps, je ne vois pas quel autre chemin prendre. Ce site, aujourd’hui, ne peut être plus à mon image et je suis fière d’oser me montrer telle que je suis.

J’arrête de me cacher. La sorcière sort du bois… 😉

Caroline


Photos : Rob Wingate & John-Mark Smith sur Unsplash