Mes projets en cours

Bonjour à tous !

Cela va faire un mois que j’ai terminé le premier jet de mon nouveau roman et je pense qu’il est temps de reprendre. Aujourd’hui, je vais vous parler un peu plus en détails des prochaines étapes qui arrivent pour moi.

Tout d’abord, je vais parler d’un évènement important, qui l’est pour moi, pour vous cela ne vous fera ni chaud ni froid ! J’ai changé de logiciel (ouah !) Si vous m’avez suivi lors de l’écriture de mon roman en été 2015, vous avez sûrement déjà entendu parler de Storybook, logiciel qui me permettait de gérer la création de mon monde et de pouvoir mieux m’organiser dans l’écriture de mon livre.

Même avant de prendre ce logiciel, j’avais déjà entendu parler d’un autre qui faisait le même travail mais mieux, avec plus de possibilité. Le seul souci qui me bloquait c’était qu’il était payant. Il y a donc quelques jours, déjà une semaine, j’ai décidé de tester la version gratuite. Je me laissais le temps de voir comment j’arrivais à m’organiser sur ce logiciel, comment j’arrivais à le maîtriser, mais finalement, j’ai bien vu dès le début qu’il correspondait exactement à ma demande : avoir tout sous la main ! Avec Scrivener, j’ai Word, Storybook et mes dossiers ensemble sans avoir à changer de fenêtre. Et ça, c’est un gain de temps formidable ! Mais avant de pouvoir profiter de ce gain de temps, il faut passer du temps à tout mettre en place. C’est donc ce que j’ai fait ces derniers jours : entre mes scènes, mes chapitres, mes personnages, mes mots-clés, mes images et tous les documents Word que j’avais écrit à propos de mon monde. Tout ça, en plus de trouver des solutions pour pouvoir profiter de paramètres qui était sur Storybook mais pas sur Scrivener. Cette mise-en-place, avec le nombre colossale d’informations que j’ai sur mon monde, met beaucoup de temps.

Ce premier jet est donc un énorme brouillon

Si aujourd’hui je viens vous en parler, c’est que j’arrive au bout de toute cette longue mise-en-place de Scrivener pour qu’il soit exactement adapté à ce dont j’ai besoin. Il me reste encore deux trois choses à faire, un peu longues et casse-pied mais nécessaire pour mon travail. Une fois que ce sera fait, je pourrais enfin revenir sur mon roman. Avant cela, il me reste une toute petite étape qui me prendra quand même plus d’une semaine : vérifier et adapter mon monde à ce que je souhaite.

Pour tout vous expliquer (et puisque tout cet article sera du blabla, autant le faire comme il faut), le premier jet de mon nouveau roman est loin, très loin, de correspondre exactement à ce que j’ai en tête. C’est-à-dire que lors de mon écriture, je me suis concentrée uniquement sur la base de l’histoire elle-même et j’ai délaissé quelques descriptions de lieux, quelques explications, parce que je savais que personne ne lirait ce premier jet tel quel. Mon but premier était d’avancer et de réussir à le terminer. Ce premier jet est donc un énorme brouillon qu’il faut réécrire pour en faire une lecture agréable. C’est ce pourquoi il me reste encore beaucoup d’étapes de création pour faire quelque chose de bien. Et c’est là que j’arrive à ma troisième étape : pendant que je développerais des lieux et d’autres choses, je vais continuer d’écrire sur un autre projet.

Les Sans-Royaumes

Il y a un mois, lorsque je vous parlais de « la suite », je vous disais que je pensais écrire un nouveau roman entre temps, mais le travail considérable que me demandait ces livres m’aurait pris trop de temps et je ne pouvais pas laisser mon nouveau roman en stand-by si longtemps. Il me fallait quelque chose de court, et c’est à ce moment-là que j’ai pensé à la nouvelle Les Sans-Royaumes et à sa suite qui me trottait dans la tête déjà à l’écriture de la première partie. Donc voilà, la troisième étape de ces prochains jours : continuer (car j’ai déjà planifier et écrit deux scènes) d’écrire la deuxième partie des Sans-Royaumes.

Je prends beaucoup de plaisir avec ces personnages et le format court d’une nouvelle me permet d’aller à l’essentiel lorsque j’écris, ça m’aide beaucoup. En même temps, je ne sais pas si les nouvelles ont des suites, sinon j’appellerais ça une série littéraire avec des épisodes et des saisons ^^ Tout ce que je sais c’est que cette nouvelle partie était nécessaire pour moi car certaines questions restaient sans réponses et je sais également que si j’écris cette deuxième partie, alors il y en aura une troisième pour conclure cette histoire comme il le faut.

Voilà donc mes prochaines étapes : finir de mettre en place Scrivener, préparer la réécriture de mon nouveau roman et écrire la suite des Sans-Royaumes !

Pour conclure cet article j’aimerais vous poser une question. Comme je l’ai dit un peu plus haut, j’ai passé l’été 2015 à vous partager mes journées d’écriture et ça me tenterait beaucoup de le faire à nouveau. Ce ne sera pas une réécriture simple comme lorsqu’on modifie simplement les phrases. L’idée, c’est de s’appuyer sur la base du premier jet et d’écrire un peu plus en profondeur et plus proche de ce que je souhaite. Il y a donc finalement un livre à écrire de nouveau ! En plus de cela, j’essaierais de vous partager au maximum des informations pour vous donner une idée de ce que peut être ce monde, même si je vais quand même garder beaucoup de choses secrètes ! Je vais sûrement le faire parce que j’ai apprécié cette expérience, mais j’aimerais beaucoup savoir votre avis là-dessus. D’ailleurs, s’il y a des choses en particulier que vous voudriez savoir dans ces journées d’écriture partagée, n’hésitez pas à le dire en commentaire, ça pourra peut-être se faire !

Bref, dîtes-moi ce que vous en pensez, en attendant je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}

Pour le mois de décembre…

Bonjour à tous !

Hier, je n’ai pas pu écrire du tout car j’ai eu pleins de petits événements inattendus dans la journée et je n’ai donc pas vu le temps passé.

Aujourd’hui, c’est différent ! Vous le savez déjà, et pas la peine pour moi de le rappeler une douzaine de fois, j’ai dû mal à écrire que le moral ne suit pas. J’ai toujours autant envie d’écrire ce livre mais j’ai l’impression qu’il faut que j’arrête de me mettre la pression.

J’aimerais que tout soit parfait. J’aimerais pouvoir poster un article par jour et dire que tout va bien ! J’aimerais pouvoir être plus régulière mais je n’y arrive pas, pas pour le moment.

C’est déjà très dur pour moi d’écrire ce livre et je viens de lire un article : 17 signes de perfectionnismes qui tuent votre rêve d’écriture. Je me suis reconnu dans beaucoup de points, si ce n’est dans tous ceux cités. Je deviens trop critique. Cela affecte même les lectures que je lis. J’ai grand besoin de lâcher du leste ! Rien que tout à l’heure, j’ai écrit pendant une demie-heure et j’ai tout effacé car ça ne me plaisait pas. C’est pourquoi je veux vous dire que pour le mois de décembre, je publierais un article de ma journée seulement quand j’aurais écrit. J’en ai marre de terminer ma journée sur un « échec » en me disant que je n’ai pas réussi à écrire sur mon livre ou sur mon blog.

Je vais me poser devant mon ordinateur tous les jours, je sais que je n’arriverais pas à écrire à chaque fois, mais au moins réfléchir et débloquer certaines situations me permettra de ne pas me détacher de ce livre.

Ce mois de décembre est particulier pour tout le monde. Quelques fois j’ai des choses à faire et d’autres fois je n’ai tout simplement pas envie d’écrire. Il faut que j’arrive à accepter cette partie de moi pour pouvoir avancer !

Je vous remercie d’être là, de venir voir mon blog même si je ne suis pas régulière dans mes publications d’articles. Ça compte beaucoup pour moi !  Merci ! 🙂

A bientôt !

Caroline. D