Journal d’écriture | La Voix d’Origine

Bonjour à tous !

Si l’on m’avait dit, il y a quelques mois, que je reprendrais l’air de rien les partages de mes journées d’écriture, je ne l’aurais pas forcément cru. Il faut dire que la dernière fois que j’ai utilisé ces partages, c’était en juillet 2016 et cela reste un rythme de publication assez intense. Alors que je me demande déjà de relancer mon propre rythme d’écriture pour avancer sur mes projets, je m’impose de vous partager quotidiennement ma progression (ou ma non-progression, car cela arrive !).

L’adepte du « je ne me force plus » est-elle en train de changer d’avis ? Oui et non. Oui, car je reviens clairement à une écriture plus régulière et non, car je crois toujours fermement en l’idée que ce n’est pas en se forçant que l’on arrive à quelque chose. Ce besoin de reprendre l’écriture quotidienne vient du cœur et j’en viens surtout à réaliser que même en ayant envie d’écrire, l’habitude fait que je n’écris pas plus. Je pense constamment à mes projets et si j’avance un peu par-ci par-là, la grandeur de la tâche qui m’attend avec le Cycle des Enfants de l’Univers pourrait facilement, à ce rythme, durer jusqu’à mes 60 ans ! Il faut que je comprenne qu’ayant déjà beaucoup d’idées et, qui plus est, étant une auteure qui aime écrire des pavés, il me faut malgré tout un peu de rigueur dans mon écriture. Cela étant, tout en gardant à l’idée que je dois oser me lancer, oser écrire, plutôt que de prendre ce plan comme une pression, comme du forcing !

1

C’est également grâce à un sujet sur Reddit que j’ai fini par comprendre deux trois choses. Un auteur régulier dans son écriture a comparé l’écriture d’un roman à une personne qui souhaiterait un mode de vie plus sain. Faire du sport et manger sainement une fois par semaine peut aider, mais pour atteindre un objectif, c’est la régularité qui fait la progression et la réussite d’un projet.

Alors, je vous dis tout cela, mais je ne sais pas ce que mes partages quotidiens vont donner, pas plus que mon écriture. J’ai envie de me lancer à nouveau ce défi, car mine de rien, il n’y a que de cette façon que j’ai réussi à écrire mes premiers jets (sauf pour Le Pacte du Magicien, mais l’idée reste la même). La réécriture étant une étape plus simple pour moi et pour laquelle je n’ai pas peur de me mettre devant le clavier. Mais je sais aussi que j’ai de nombreux autres projets à côté, qui n’ont rien à voir avec l’écriture ; la tâche peut être un peu plus difficile qu’il y a deux ans.

Mais qui ne tente rien, n’a rien, non ? Je vais donc essayer. Reste donc cette idée de Journal d’écriture. Je pouvais très bien faire ma petite planification dans mon coin. Pour tout vous dire, j’avais un peu peur de ressortir cette vieille catégorie (les mêmes doutes habituels : est-ce que ça va plaire, est-ce que ça va être suivi ?). Au fond, je me dis que j’en ai tout simplement envie et que cela me permettra de garder une trace de tout cela. Je relis de temps en temps les dernières sessions que je vous avais partagées et cela me permet de me souvenir que c’était possible. Que j’ai réussi parfois même à me surprendre. Et croire en soi-même, parce qu’on a déjà terminé un projet, c’est déjà plus facile.

2

C’est pourquoi, dès demain, le Journal d’écriture revient avec La Voix d’Origine. C’est avec lui que j’ai inauguré la première session et j’espère pouvoir enfin conclure ce roman. Pour ceux qui viennent de me rejoindre sur mon tout nouveau site, La Voix d’Origine est un roman sur lequel je travaille depuis 2013. En 2015, j’avais pu achever son premier jet et en 2016 sa réécriture. Mais de nombreux choses ont fait que cette version n’était pas bonne et quelques années plus tard, l’histoire n’a alors plus rien à voir avec ce que j’ai en tête à présent. J’ai beaucoup évolué depuis et cette histoire à laquelle je suis liée a elle aussi changée. Il me faut donc repartir de zéro !

Enfin, pas complètement. J’ai déjà trois chapitres d’écrits, mais il m’en reste soixante, donc la tâche reste la même ! ^^ Je devrais normalement arriver à plus de 300 000 mots, avec un minimum de 2000 mots par jour. Le calcul m’annonce alors la fin pour la deuxième semaine de juillet ! On n’est pas sortie de l’auberge ! ^^ (Enfin, moi, je ne suis pas sortie…)

Toujours est-il que plus je repousse et plus le point de final de ce roman viendra tard. Je suis jeune et avec un roman pavé par an, je devrais avoir terminé ce cycle à 31 ans ! 😛 Pour un peu, ça serait presque décourageant ! Mais voilà, il est temps et je suis motivée. Donc je vous donne rendez-vous demain et j’espère pouvoir vous partager, comme les fois précédentes, quelques petites choses sur mon roman au fur et à mesure.

Je vous souhaite une superbe journée !

Caroline


Photos : 1 & 2 sur Unsplash

Sunshine Blogger Award

Bonjour à tous !

Je vous propose un article pour le Sunshine Blogger Award. C’est toujours une surprise de découvrir ce genre d’initiative qui permet de partager à la fois des petites choses de la vie, mais aussi de partager des blogueurs. J’avais déjà participé à l’un de ces Tags, mais je dois avouer avoir supprimé l’article qui ne convenait plus à l’image de mon blog. Parfois il faut savoir faire le ménage et ce tag-là trouvera parfaitement sa place ici.

Sans plus tarder, je réponds aux questions de C. Keane qui m’a gentiment tagué pour l’occasion. Le lien renvoie directement à son article et vous permettra de la découvrir (ou de la connaître un peu plus) !

1 | Quel est l’article de ton blog dont tu es le/la plus fier/fière ?

Difficile de choisir. Chaque article correspond à une période différente, à une phase d’écriture particulière. Je finis toujours pas revenir auprès d’eux pour me rappeler pourquoi je vis cela en ce moment et comment je peux m’améliorer ou dépasser un blocage. Donc, cela dépend vraiment de l’instant et aujourd’hui je crois que je me retrouve davantage dans mon article Se détacher de la perfection. Je devrais me souvenir que ce sont mes failles qui rendent mes romans uniques. Et le fait que cet article ait trouvé une certaine résonance chez d’autres, je trouve cela encore mieux, je suis donc un peu fière !

2 | Quel livre lis-tu en ce moment ?

Je participe à une lecture commune sur le forum Elbakin.net et donc je suis en train de lire le roman De bons présages co-écrit par Neil Gaiman et Terry Pratchett. Je suis fan de l’écriture de Pratchett et beaucoup moins de celle de Gaiman, et je crois que cela se ressent malheureusement dans ma lecture. Je n’arrive pas à avancer et je n’accroche pas à l’histoire. Dommage ! :/

3 | Quel est ton mot préféré aujourd’hui ?

En lisant la question, c’est le mot saperlipopette qui m’est venu à l’esprit, mais non, pas du tout, ce n’est pas mon mot préféré ! 😆

Je pense que mon mot préféré aujourd’hui est : croire. Non pas dans sa forme, parce que répété plusieurs fois, il commence à ne plus ressembler à grand-chose, mais bien pour son sens profond et ce qu’il évoque en moi. Croire en soi, en son écriture, en ses histoires, croire en sa vie et en ses rêves. Ce mot revient souvent dans ma vie. Il est important pour moi, parce qu’il me permet d’avancer et de retrouver la foi en toutes ces petites choses.

4 | Si l’écriture était un animal, pour toi, lequel serait-elle ?

Question assez complexe, je dois l’avouer. Ce n’est pas le genre de choses qu’on se demande tous les jours ! L’écriture peut avoir tellement de sens, de formes et je crois que l’écriture est un animal difficile à apprivoiser, mais qui est une boule d’amour une fois qu’on a dépassé le stade de l’appréhension. Et je ne sais pas du tout quel animal peut être tout ça à la fois ? ^^ Je dirais mon chat, Félix. Insociable, il ne laisse personne l’approcher à part ceux qu’il connaît, il n’en fait qu’à sa tête, mais qu’est-ce qu’il est adorable ! Oui, l’écriture est comme mon chat ! 😆

5 | Avec quelle personne réelle, historique ou fictive, aimerais-tu passer la journée de demain ?

Il y a tant d’auteurs que j’aimerais rencontrer et je crois que j’aurais bien trop peur de découvrir des personnages en vrai. Et s’ils ne m’aimaient pas ? Ça gâcherait tout ! Je pencherais pour une personne qui changé ma vie et qui continue de le faire : J.K. Rowling. C’est la personne qui me permet de croire en mon rêve d’écrivain. Non pas que je cherche le même succès, mais elle est passée par tant d’épreuves que je sais que tout est possible. Et même encore aujourd’hui à travers tout ce qu’elle fait, vit, je me sens inspirée. La rencontrer et pouvoir discuter avec elle serait autant un privilège qu’une chance.

6| Quand as-tu vu l’océan pour la dernière fois ?

J’ai dû voir l’océan quand j’étais petite, mais il me semble que j’étais malade pendant ces vacances-là, ce qui ne m’a pas laissé de bons souvenirs. Pourtant, j’aimerais beaucoup découvrir l’Atlantique côté Bretagne et même un peu plus haut, en Écosse.

7 | À qui fais-tu lire tes textes en premier ?

Principalement ma sœur qui a lu toutes les nouvelles en ligne et mes romans. On n’a pas toujours les mêmes goûts en matière de lecture, mais son avis compte beaucoup, car elle me permet de voir des choses auxquelles je n’avais pas pensé. J’aimerais étendre mon cercle de « premiers lecteurs » pour avoir différents retours, mais entre le temps dont tout le monde ne dispose pas de la même façon et les goûts littéraires, on se trouve parfois limité dans son propre cercle de connaissance.

8 | Si tu devais résumer un de tes écrits sous forme d’un titre de vidéo youtube putaclic, qu’est-ce que ça donnerait ?

Je crois que je vais sortir le JOKER, parce que je ne sais pas du tout quoi répondre ! ^^

9 | Si tu devais partir demain, ça serait pour aller où ?

Ma réponse rejoindra probablement celle sur l’océan. Au plus proche la Bretagne, autrement l’Écosse. Sinon j’aimerais bien découvrir des lieux comme les Studios d’Harry Potter ou encore découvrir les lieux de tournage du Seigneur des Anneaux en Nouvelle-Zélande.

10 | Le défaut que tu apprécies le plus chez toi ?

Très étrangement, je vais dire le manque de confiance. Depuis que j’ai appris à me regarder autrement, j’essaye de moins me juger et d’apprendre à m’accepter telle que je suis, c’est-à-dire aussi avec ce manque de confiance. Et en même temps, il m’apporte beaucoup. Puisque je veux avancer, m’améliorer, réaliser mes rêves, ce manque de confiance et aussi mes peurs me permettent de dépasser mes limites. Si je ne les avais pas, j’irais sûrement plus vite, mais je ne me rendrais sûrement pas compte de l’importance de certains de mes choix et de mes envies si ce n’était pas si difficile à réaliser !

11 | Quelle est la dernière musique que tu as écoutée ?

Je peux répondre facilement, puisque depuis sa publication, j’écoute en boucle le soundtrack Heaven Sent: The sheperd’s boy de la série Doctor Who. L’épisode 11 dans lequel on le retrouve est déjà magistral, mais écouter la bande-son à côté est une toute autre expérience. Je mets un lien par ici pour les curieux : https://www.youtube.com/watch?v=fXo47CIUuFg


Voilà pour mes réponses et puisqu’on doit relancer d’autres blogueurs, je dois à mon tour proposer onze questions:

1 | Quel est le livre qui a changé ta façon d’écrire ou de voir l’écriture ?
2 | À l’image de la question sur l’incendie, quelle est l’histoire/le texte que tu sauverais si ton ordinateur commençait à perdre toutes tes données ?
3 | Quelle est ta citation préférée ?
4 | Qu’est-ce que tu aimerais apprendre ? (jouer d’un instrument, une langue, autre…)
5 | Quel rêve aimerais-tu réaliser ?
6 | Es-tu un écrivain plutôt organisé ou spontané ?
7 | Qu’est-ce que tu aimerais apporter en plus à ton blog ?
8 | Quelle est pour toi la meilleure façon de retrouver la motivation ?
9 | Quel est le livre que tu relis régulièrement ?
10 | Quel serait ton conseil aux jeunes écrivains en herbe ?
11 | Qu’est-ce que tu dirais à l’enfant que tu étais ?

Normalement, nous sommes sensés taguer une dizaine de personnes, mais je dois avouer que je ne suis pas autant de blogs que cela. Alors je vais sélectionner cinq personnes et ce sera déjà pas mal ! Aline Wheeler, Mécanismes d’histoires, La Plume d’un Voyageur et Écrire des petits mots. Si ce petit questionnaire vous tente, il est pour vous ! 😉

Je vous souhaite une bonne journée !

Caroline


{Images : Snappa}